Renégocier un accord
l’auteur
NÉGOCIATEUR PROFESSIONNEL
Le 11/03/2024

Comme nous l’avons vécu lors de la crise de la Covid avec les renégociations de baux pour les commerçants et les entreprises obligés de rester fermés, les crises économiques et géopolitiques qui touchent le monde obligent des renégociations de contrats : yoyo des prix des matières premières, explosion du prix de l’électricité, du gaz, accumulation des coûts, hausses de salaires : nombreuses sont les entreprises qui voient leurs marges fondre au point, pour certaines, de bientôt devoir travailler à perte.

Revenir en négociation quand ce n’est pas prévu avant plusieurs mois, cela se prépare. Voici les cinq étapes pour réussir une renégociation.

1 – Ne vous excusez pas de revenir à la table.

Le contexte justifie l’exception : ne vous justifiez par de revenir en négociation autrement quand rappelant que la situation de crise ou que la situation exceptionnelle que nous vivons vous impose de remettre en cause et de revoir les accords précédents. Qui se justifie se crucifie : le contexte est le même pour tout le monde, et votre interlocuteur le sait aussi bien que vous. S’il le nie, il est de mauvaise foi.

2 – Verbalisez l’OCP

Vous avez signé votre contrat parce que vous aviez, avec votre interlocuteur, un OCP. L’Objectif Commun Partagé est le but commun à atteindre entre toutes les parties prenantes engagées dans la négociation. Pour être optimal, ce but commun doit être positif, émotionnel, gratifiant et atteignable. Avec la modification de vos conditions de travail ou de production, l’OCP n’est plus atteignable pour vous. Demandez à votre interlocuteur de vous aider à retrouver l’équilibre en acceptant de renégocier votre contrat, parce qu’il a lui aussi intérêt à atteindre l’OCP.

3 – Apportez des éléments factuels

Démontrez vos nouvelles contraintes techniques, financières, d’approvisionnement, en apportant des éléments concrets et factuels. Ne restez pas dans le vague et structurez votre démonstration point par point pour éviter les interprétations. Si vous avez face à vous un interlocuteur de mauvaise foi, mettez votre ego de côté, car il pourrait vous pousser à réagir de manière inappropriée. Recommencez la démonstration factuelle de votre nécessité à renégocier, et si votre interlocuteur reste sur sa position, prévenez-le qu’il prend la responsabilité de vous obliger à quitter la table en lui rappelant que cette attitude ne va pas dans le sens de l’OCP ni dans celui d’une confiance réciproque.

 

4 – Préparez des contreparties

N’imposez pas une renégociation à sens unique. Si vous souhaitez que votre interlocuteur fasse de nouvelles concessions au regard de l’accord que vous aviez précédemment signé, il faut que vous lui apportiez des contreparties. Préparez-les avant la discussion, et faites en sorte qu’elles soient à la hauteur de ce que vous allez demander à votre interlocuteur : si vous n’êtes pas réaliste et objectif, vous n’obtiendrez rien de sa part.

5 – Négociez la confiance en l’avenir

Le principe d’une crise, c’est son caractère éphémère : nous espérons tous un retour à la « normale » (si tant est qu’il y ait une normale) dans les mois qui viennent. Renégocier un accord juste aujourd’hui, c’est négocier la confiance de demain. Alors, que vous soyez demandeur de renégociation, ou l’interlocuteur qui va accepter ou non, rappelez-vous que la négociation est toujours un outil de création de la confiance si chaque partie atteint son enjeu, si les règles de négociation sont respectueuses des parties prenantes et si l’accord final est considéré comme juste par tous les interlocuteurs.

Pour aller plus loin

HERmione

le référentiel
de la négociation

HERmione©

Éditions TTA, 2023
Découvrez d’autres articles
sur le même sujet
négociation
Toujours laisser une porte de sortie
Dans le monde des affaires, les négociations et la gestion des conflits sont des compétences cruciales pour le succès d'une entreprise. Une stratégie souvent sous-estimée mais extrêmement efficace dans ces domaines est celle de "toujours laisser une porte de sortie". ...
le 09/04/2024
négociation
Renégocier un accord
Comme nous l’avons vécu lors de la crise de la Covid avec les renégociations de baux pour les commerçants et les entreprises obligés de rester fermés, les crises économiques et géopolitiques qui touchent le monde obligent des renégociations de contrats : ...
le 11/03/2024
négociation
Pourquoi séparer décideur et négociateur(s) ?
La question de la séparation du décideur et du négociateur n’est que le rappel d’une évidence que je prône depuis des années mais une évidence régulièrement oubliée par les équipes que nous accompagnons, avec TTA, dans la préparation de leurs ...
le 11/03/2024
négociation
La préparation physique et mentale du négociateur
Vous avez toutes et tous, en fonction de votre mission, mis en œuvre beaucoup d’énergie dans la préparation de celle-ci, pris un soin particulier à structurer votre intervention, optimisé vos chances de réussite dans une analyse fine de votre négociation ...
le 07/03/2024
négociation
La négociation, persuasion ou manipulation ?
C’est une question que l’on me pose très régulièrement à la fin d’une conférence ou au début d’une formation : quelle est la différence entre négociation et manipulation ? Pour ceux qui m’interroge, cette différence n’est pas évidente. Ils ont ...
le 26/01/2024
négociation
La gestion des conflits : une compétence-clé
Il nous guette tous les jours, à toute heure, n’importe où. Il apparaît au domicile familial, en entreprise, dans les transports en commun ou, tout simplement, dans la rue. Le conflit, ce n’est pas la vie, mais il en compose ...
le 23/01/2024
Inscrivez-vous à notre newsletter

newsletter

Retrouvez chaque mois toute l’actualité des négociateurs & des leaders : articles, ouvrages, webinaires, avis d’experts, outils…
Recevoir CONTACT !, l’actualité des négociateurs & des leaders :